Actualité

28 août 2017

Mon enfant quitte la maison pour ses études, dois-je prévenir mon assureur ?

Le mois d’août représente la fin des vacances estivale et, pour plusieurs, c’est le départ de votre grand enfant de la maison familiale pour ses études à l’extérieur.  Les boîtes sont faites, le déménagement est prévu, mais avez-vous pensé à le prémunir de protections d’assurance habitation pour étudiant ? 

Cette dernière sera nécessaire qu’il réside en appartement, en résidence étudiante ou chez de la parenté, afin de couvrir ses biens personnels s’ils étaient volés ou détruits, par exemple lors d’un incendie. Racheter tous ses biens suite à un sinistre peut représenter des milliers de dollars, alors qu’une assurance habitation est possible à partir d’aussi peu que 12$ par mois, afin de couvrir jusqu’à un maximum 15 000 $ de biens! Alors si Marco remise son beau vélo de 800$ sur le balcon de son appartement et se le fait malheureusement voler pendant la nuit, il sera indemnisé en valeur à neuf et pourra se racheter un nouveau vélo pour aller à l’école ! Notez qu’une franchise et des limitations pourraient s’appliquer selon votre contrat.

L’assurance habitation inclut également la garantie Responsabilité civile dans le contrat, moyennant une extension de responsabilité pour un faible coût additionnel, afin d'être protégé contre les dommages causés involontairement aux autres. Comme dans le cas de Frédéric qui, lors d’une fin de soirée avec des amis, décide d’utiliser sa friteuse pour faire des frites mais, étant distrait par le party, le feu prend dans la cuisine. Ce feu cause pour 30 000$ de dommages au bâtiment. C’est la garantie Responsabilité civile de l’assurance habitation qui indemnisera dans cette situation.

Selon leur situation, les étudiants bénéficient de 2 choix principaux afin de bien se protéger : 

  1. Être assuré par l’entremise du contrat des parents ou 
  2. Contracter sa propre assurance habitation.

 

  1. Un « enfant à charge » qui quitte temporairement le domicile de ses parents pour étudier à temps plein au cégep ou à l’université peut, selon le contrat d’assurance habitation de ses parents, bénéficier d’une protection d’assurance car le contrat de base prévoit habituellement un montant de 10%, jusqu’à concurrence de 15 000$, de biens assurés à l’extérieur de la résidence principale. La garantie de Responsabilité civile peut également être extensionnée oyennant un coût additionnel pour couvrir votre étudiant. Chaque assureur détient ses propres conditions, critères d’assurabilité et protections, il est donc important d’informer son représentant en assurance de dommages afin de vérifier la portée et les limites du contrat d’assurance, voire demander une extension de couverture, le cas échéant. Cela permettra ainsi d’éviter toute problématique en cas de réclamation puisque votre dossier sera à jour avec les bons montants de protections nécessaires à la situation.
  2. Selon la situation, il pourrait aussi être souhaitable d’envisager une assurance locataire propre à l’étudiant pour obtenir ces protections essentielles. Cela pourrait être avantageux à long terme, car la prime et plusieurs rabais s’appliquent en fonction de l’expérience d’assurance. Ainsi, en débutant son historique d’assurance au plus tôt, l’étudiant s’assure de bénéficier plus rapidement des rabais accordés généralement après 3 à 5 ans d’historique d’assurance. Un représentant en assurance de dommages saura conseiller une protection adéquate en fonction des besoins de l’étudiant, afin que celui-ci soit bien protégé en cas d’une perte subie. Il guidera notamment pour l’évaluation de la valeur à neuf des biens à assurer et sur la façon de procéder pour réaliser l’inventaire.

Une auto avec ça ?

Votre étudiant a la chance de bénéficier d’un véhicule pour revenir vous voir les fins de semaine ? Il est aussi important de prévenir l’assureur que le véhicule change de ville de localisation. Puisque la prime d’assurance du véhicule est calculée en fonction du territoire d’utilisation le plus fréquent (et lieu de stationnement lorsque non utilisé), l’assureur devra apporter une modification au contrat d’assurance et la prime pourrait varier. Donc si les parents résident à Victoriaville et que l’enfant part étudier à Sherbrooke ou Montréal, la distinction est importante d’un point de vue assurance.

 

Vous avez des questions plus poussées sur le sujet ou sur vos assurances ? Écrivez-nous à votrebonneetoile@alphaassurances.com, il nous fera plaisir de vous répondre ! Chez ALPHA Assurances, nous mettons tout en œuvre pour être dignes de votre confiance !


Robert C., directeur principal ventes & fidélisation